Le wax s'invite sur vos courriers !

Le wax se démocratise ! Voilà une thématique qu'il me plait d'aborder.

On le sait, le wax est de plus en plus présent dans l'industrie de la mode en France, et cela ne date pas d'aujourd'hui d'ailleurs.

Dans les années 20, Paul Poiret s'inspire de l'Afrique pour créer des tissus imprimés dont un s'appellera "Togo".

Plus tard, c'est Yves Saint Laurent qui  intégrera quelques imprimés très "wax-isants" dans sa collection printemps-été 1967. Dans les années 80 ou 90, ce sont des créateurs occidentaux comme Paco Rabanne ou africains comme Xuly Bët qui mettent le wax à l'honneur dans l'Hexagone.

Mais depuis quelques années, le wax, l'un des emblèmes les plus connus de l'Afrique noire (car je précise qu'en plsu du wax, il existe des tissus plus traditionnels en Afrique) se libère et se retrouve sur d'autres supports, notamment dans l'ameublement comme chez Christian Lacroix ou Jean-Paul Gaultier et sa collection Melting Pot et dans les collections AyéléeFleurie bien sûr !

Pour autant, s'il y a une chose à laquelle je ne m'attendais pas, c'est bien de trouver du wax sur mes enveloppes !

timbre La Poste tissu wax 2019 musee etoffe mulhouse

timbre courrier la poste tissu wax musee mulhouse

La Poste vient de lancer en collaboration avec le Musée des Impressions sur Étoffes de Mulhouse un carnet de 12 timbres qui font sans conteste voyager. 

Ces dessins sont issus des archives du musée et avaient été réalisés à Mulhouse pour le continent africain... On retrouve là le paradoxe du wax, ce tissu tant associé à l'Afrique qui pourtant n'y était pas fabriqué initialement...

Toujours est-il que l'on peut donc envoyer des lettres aux inspirations africaines désormais !

carnet timbre tissu wax la poste musee etoffe mulhouse

You got Wax-ed !

 


Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés